Frànçois and The Atlas Mountains propose son sixième album : Piano Ombre !

Pochette de l'album Piano Ombre de Frànçois and The Atlas MountainsOn n’a pas (encore) écouté les 5 albums précédents du groupe français Frànçois and The Atlas Mountains, mais ce 6ème album, Piano Ombre, nous a tapé dans l’oreille grâce à son premier extrait : La Vérité. Il faut dire qu’on a rarement fait mieux cette année en variété pop-électro française : c’est catchy et addictif à souhait. Malgré le format radio de 3 minutes et un refrain en rengaine pop, on peut quand même observer une réelle originalité dans la composition de la chanson : la première structure (couplet-refrain) ne se retrouve plus dans la suite de la chanson. Un deuxième type de couplet faisant penser d’avantage à un pont amène… à un pré-refrain qui s’éternise. Un solo de guitare remplaçant un des refrains achève de renforcer l’originalité du titre.

Découvrez La Vérité ci-dessous :

Frànçois and The Atlas Mountains en live

Pour la promotion française de Piano Ombre, Frànçois and The Atlas Mountains a choisi la ballade La fille aux cheveux de soie qu’il a interprétée à Ce soir (ou jamais !) : voir ci-dessous. A grand renfort de violons, il s’agit d’un intermède tendre et mélodieux dans cet album, mais son rendu live laisse malheureusement une petite impression de « mal préparé ». Frànçois semble bien plus à son aise aux milieux des bois pour la promotion anglaise de l’opus avec un live original et habité de The Way to the Forest : voir ci-dessous. Ayant vécu une partie de sa carrière en Angleterre et étant signé sur le label des Arctic Monkeys (Domino Records), Frànçois and The Atlas Mountains chante beaucoup en anglais sur ses albums, Piano Ombre étant le plus français d’entre eux. Étrangement, les morceaux en anglais sont déroutants de par l’accent français prononcé du chanteur : ils sont tout aussi intéressants que les autres, mais cet accent met en (mauvaise) valeur sa voix finalement assez banale.

La fille aux cheveux de soie (Live @Ce soir (ou jamais !)) :

The Way To The Forest (Topman Ctrl sessions)

Une introduction et une conclusion remarquables

Qu’importe la voix, le talent de Frànçois and The Atlas Mountains est peut-être ailleurs, mais il est fichtrement bien présent. L’introduction (Bois) et la conclusion (Bien sûr) de Piano Ombre sont là pour le signaler. Les deux morceaux sont particulièrement travaillés au niveau des ambiances et de l’instrumentation. Bois est une sorte d’album à lui tout seul, un « must-listen » évident ! Découvrez-les ci-dessous :


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *