MØ bébarque avec son premier album : No Mythologies To Follow

Pochette de l'album no mythologies to follow de  møLorsque l’on suit un artiste depuis ses débuts et que, 2-3 ans plus tard, le voici à publier son premier album, l’instant est toujours émouvant même si parfois décevant. Après Pilgrim en 2012, Waste Of Time en 2013, débarque donc ce mois-ci avec No Mythologies To Follow. Cela peut être décevant parce que les premiers albums sont généralement une compilation des différents EP déjà sortis, il y a donc peu de surprises pour les fans de la première heure et pire, les nouveaux morceaux sont parfois des titres de remplissage épaulant les premiers « tubes ». Est-ce le cas ici pour la chanteuse danoise ? Oui, 7 titres sur 12 tournent dans nos playlists depuis parfois plus de 2ans. Mais, et c’est là que cela devient intéressant : non, les nouveaux morceaux sont loin d’être des morceaux de remplissage, il y a d’excellentes surprises et des nouveaux coups de cœur, comme le tube Fire Rides ou le bien nommé Slow Love.

Écoutez Fire Rides ci-dessous :

L’intérêt fondamental de cet album réside dans sa cohérence : chaque chanson est estampillée «  » (cuivres, électro légère, couches de voix qui s’harmonisent) et, avantage non négligeable, l’univers de la chanteuse est néanmoins très varié et permet donc qu’on ne s’ennuie pas une seconde. Bon, cet univers n’est pas non plus unique, on avait fait en son temps le rapprochement entre MØ et l’ambiance des démos de Lana Del Rey pour Never Wanna Know, et ça se confirme avec le single Don’t Wanna Dance ou le titre en écoute ci-dessous : Slow Love. La voix aérienne et la mélodie un peu décousue font immédiatement penser à l’atmosphère atypique et éthérée de certaines démos de la chanteuse américaine.

Écoutez Slow Love ci-dessous :

On a donc déjà 2 excellents titres supplémentaires, une édition deluxe de l’album fournie (4 bonus et 4 remix maison (Night Versions) intéressants) et puis 7 magnifiques chansons déjà connues mais toujours aussi fraiches (Pilgrim, Waste Of Time, Don’t Wanna Dance, Glass, Maiden, Never Wanna Know et XXX 88). No Mythologies To Follow est définitivement un des albums marquants de ce début d’année !

On se quitte avec le clip du très efficace (mais un peu guilty pleasure) Don’t Wanna Dance, ainsi qu’avec une écoute complète de l’album ci-dessous :

Écoutez l’album via Grooveshark ci-dessous ou en cliquant ICI :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *