Le CàMFoiDS > Hoquets – Belgotronics

hoquets-belgotronics-L-rpH9F2Un reportage au cœur de la frite

L’ignoriez-vous ? Ce blog est un blog belge, qui fleure bon la bière et la frite. Mais aussi la couque de Dinant, le stoemp, le boulet et le maitrank ! Si certains de ces termes vous sont étrangers, venez découvrir avec moi le surprenant album Belgotronics des iconoclastes Bruxellois de Hoquets sorti en 2011 ! Article garanti sans aucun sponsoring de l’office du tourisme belge ! 

Comment aborder cet album ? Commençons par un clip pour se mettre dans l’ambiance, celui de la chanson Couque de Dinant :

Ça va, vous étiez bien accroché à votre siège ? Le pire est à venir.

Hoquets est un groupe belge 100% bio commerce équitable. Ils ont créé leurs instruments eux-même, à partir d’objets hétéroclites récupérés à droite à gauche et les ont mariés comme ils pouvaient pour faire leur musique. Le principe ? L’ensemble des instruments doit rentrer dans le coffre de leur 4L. Donc pas de guitare, pas de batterie, pas de synthétiseur. Des trucs en bois, des casseroles, des ficelles.

Jusque là, déjà, c’est original. Mais c’est aussi et surtout rebutant. C’est la porte ouverte à toute la médiocrité imaginable, avec comme excuse universelle la rusticité de l’instrumentation. C’est la pente savonneuse vers la matière fécale sonore. Mais Hoquets évite prestement cet écueil.

Hoquets, ce sont des musiciens à texte et à idées. Si la première chanson aborde le thème hautement politique de la couque de Dinant, ce n’est qu’un amuse-gueule par rapport à ce qui suit : la vérité sur Bruges et Charleroi, la promotion du boulet liégeois et du maitrank, le déboulonnage des statues de Napoléon et Benny B… Rien n’arrête Hoquets. On s’étonnera d’ailleurs de trouver des chansons aux thèmes plus légers comme 3 régions, 3 communautés :

Résumons-nous : ce groupe nous prouve qu’avec 3 bouts de bois, on peut déjà faire des chansons – assez variées d’ailleurs – pour peu qu’on ait l’imagination et la folie nécessaires. C’est donc un ovni musical qu’ils nous livrent, que les curieux auront à cœur d’écouter au moins une fois. Bon, de là à l’écouter en boucle lors d’un road-trip à Bruxelles, il y a un pas que nous vous déconseillons quand même de franchir !

Signalons un reportage sur eux de la part de la très bonne émission Tracks sur Arte, la chaîne que tout le monde prétend regarder. 

2 commentaires

Laisser un commentaire