VV Brown – Samson & Delilah, le formidable 2ème album !

Pochette de l'album Samson and Delilah de VV BrownVV Brown est morte. Vive VV Brown 2.0 ! Vous vous souvenez de cette pub pour une banque française qui avait fait connaître VV Brown et son style rétro-pop en France grâce à la chanson Leave! ? Eh bien oubliez-la. Si Travelling Like The Lights était un bon premier album pop et énergique, VV Brown revient cette année avec Samson & Delilah, et le changement de style est plutôt radical. Cet album est beaucoup plus froid, sombre, la voix est souvent méconnaissable, les productions sont atypiques et peu commerciales. Résultat ? Un des albums de l’année ! Et il contient même un tube avec la chanson The Apple, une bombe efficace qui devrait peut-être rassurer les anciens fans de VV tout en les tenant gentiment par la main afin de les préparer à l’ambiance de l’album.

Parce que si Samson & Delilah n’est pas exempt de mélodies accrocheuses, l’album n’est pas franchement facile d’accès. VV Brown avait d’ailleurs lancé l’exploitation de celui-ci en août avec le titre Samson. La voix était déjà transformée et déroutante, la chanteuse a d’ailleurs indiqué dans une interview qu’elle s’était inspirée de la grandiloquence de l’opéra pour travailler sa voix sur cet album. L’influence est très marquée sur des titres comme Substitute for love par exemple. Découvrez le premier extrait étonnant, Samson, ci-dessous :

L’entièreté de l’album vaut le coup d’oreille : les 11 titres de la version standard, les 3 titres de la version deluxe. Notre coup de cœur absolu ira probablement à Knife qui, pour le coup, possède une redoutable efficacité sur ses refrains ! Le côté plus brut, saturé et électronique de Igneous et les retouches vocales de l’énergique I Can Give You More sont également parmi nos préférées !

Knife :

Igneous :

I Can Give You More :

VV Brown multiple les ambiances sur ce disque. Pendant que Ghosts ou Nothing Really Matters pourraient être de futurs singles, Beginning étonne, plus aérien. Le point commun est définitivement ce travail de la voix, entourée d’écho,  en totale rupture avec ses travaux précédents. VV Brown les renie-t-elle pour autant ? Pas sûr. Mais quoi qu’il en soit, elle a sacrément évolué et a osé dérouter son public pour être en accord avec sa nouvelle personnalité musicale. C’était risqué, les classements (inexistants) de l’opus en sont la conséquence douloureuse, mais artistiquement, on dit « chapeau » et « merci » !

Nothing Really Matters :

Ghosts :

Beginning :

Si la nouvelle VV Brown vous a plu, vous pouvez retrouver toute son actualité sur VV Brown News, une des rares sources d’information francophone de l’artiste en cliquant ICI.

Un commentaire à propos de “VV Brown – Samson & Delilah, le formidable 2ème album !

  1. Pingback : Une actualité timide | VV Brown News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *