Artiste de l’année > Janelle Monáe – Les singles de son nouvel album The Electric Lady

Photo de Janelle Monae pour la cover story de PitchforkRetrouvez tous les articles sur notre Artiste de l’année, Janelle Monae, en cliquant ICI.

Si vous fouillez dans les entrailles du Son de Gaston, vous trouverez peut-être le tout premier article du blog, début 2013, où nous faisions référence à une obscure histoire fantaisiste à base d’androïdes, de génoviol et de Son du futur ! Cette blogogonie farfelue était en fait issue en partie du cerveau d’une des chanteuses les plus talentueuses de sa génération : Janelle Monáe. 2013 était donc l’année de l’avènement du Son de Gaston et était donc déjà l’année aussi de Janelle Monae, même si nous ne savions pas à l’époque qu’elle sortirait un nouvel cette année-ci. C’est chose faite depuis septembre avec la parution de son 3ème album : The Electric Lady. Album suffisamment consistant pour en parler longuement et faisant suite à un album tout aussi consistant qui date de 2010 : The Archandroid. 3 albums ou 5 suites, puisque The Electric Lady contient les suites 4 et 5, The Archandroid les suites 2 et 3, la première suite étant contenue dans un album/EP de 7 titres, datant de 2007 et étant intitulé Metropolis : Suite I (The Chase). La pochette du nouvel album promet d’ailleurs 2 nouvelles suites à venir ! Exit les « artistes de la semaine » : Janelle est carrément notre artiste de l’année, ce qui nous permettra de revenir en détail sur sa carrière d’ici fin 2013 ! 

Janelle Monae feat. Erykah Badu – Q.U.E.E.N

Pochette du single Primetime de Janelle Monae avec MiguelEmmené par le single Q.U.E.E.N, en collaboration avec la très rare Erykah Badu, The Electric Lady présente également d’autres duos avec le non-moins rare Prince, mais aussi avec Miguel, Esperanza Spalding ou Solange. Les 5 chansons sont des moments forts du disque, pas étonnant donc que le duo avec Miguel sur PrimeTime ait été choisi comme 3ème single de l’album, en espérant voir une exploitation future des autres featurings, d’ailleurs. PrimeTime est une ballade RnB plutôt classique en apparence, misant sur les grandes voix des 2 chanteurs et les solos de guitare de Kellindo Parker. Si l’originalité du titre n’est pas folle, il sonne comme un « instant classic » qui aurait mérité un large succès commercial.

Janelle Monae feat. Miguel – PrimeTime

Le 2ème single était Dance Apocalyptic, nous vous en avions parlé : c’est principalement ce titre, catchy et plutôt court, qu’elle défend sur une foule de plateaux télévisés en ce moment. Découvrez par exemple le live déjanté de Dance Apocalyptic pour le Today Show ci-dessous :

Janelle Monae – Dance Apocalyptic (Live au Today Show)

http://youtu.be/OpRT3xCxMqg

Pour écouter l’intégralité du nouvel album The Electric Lady, ça se passe ci-contre ou ci-dessous :

On vous parlait en début d’article du « role play » mis en place par Janelle Monae pour donner de la consistance à ses albums. The Electric Lady n’échappe pas à cet univers de science-fiction vu qu’on y retrouve, comme pour The Archandroid, la suite de l’histoire de l’Androïde Cindi Mayweather, alter-ego de Janelle Monae en 2719. Il est toujours question d’esclavage et de liberté, d’amour impossible entre robots. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur cette histoire et sur l’explication derrière les pochettes du nouvel album (Pourquoi 6 Janelle Monae, un crâne et des codes barre sur la pochette de l’édition simple ? Pourquoi ce changement de style vestimentaire et de code barre sur la pochette de l’édition deluxe ?), rendez vous sur ce tumblr qui vous expliquera tout : http://57821.tumblr.com/

Pochette de l'album The Electric Lady de Janelle Monae

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *