ADLS > Laura Marling, période I Speak because I can : Rambling Man, Darkness Descends et Devil’s Spoke

Laura Marling et le leader des Mumford and SonsMarcus Mumford, le leader du groupe Mumford and Sons… Oui, ce groupe de folk anglais qui a explosé avec un premier album, Sigh No more, et a plus que confirmé avec un second album, Babel, s’inscrivant dans le cercle fermé des « plus gros vendeurs de disque au niveau mondial », cartonnant particulièrement aux USA et au Royaume-Uni et raflant moult récompenses. Marcus Mumford, donc, était le petit copain de Laura Marling jusque fin 2010 et a d’ailleurs commencé sa carrière comme instrumentiste, choriste et compositeur pour l’anglaise. I Speak Because I Can, le deuxième album de Laura Marling, est très imprégné de cette relation avec Mumford, ce dernier apportant son univers très « country » à des titres comme Rambling Man, Darkness Descends ou Devil’s Spoke.

Ces 3 titres font donc partie de la partie énergique de l’album, rafraîchissante entre 2 ballades. On ne peut que souhaiter à Laura Marling (dont les opus obtiennent un succès beaucoup plus confidentiel que ceux de son ex-compagnon) de voir les nombreux fans de Mumford and Sons se pencher sur cet album qui est probablement plus abouti et vocalement plus intéressant que les galettes du groupe britannique.

Ecoutez Rambling Man, Darkness Descends (en live avec Marcus Mumford à l’accompagnement) et Devil’s Spoke ci-dessous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *