Le CàMFoiDS > Black Mountain – In the Future

Black_Mountain-In_The_Future Oui, parce que comme nom, la prairie fleurie, ça ne faisait vraiment pas sérieux.

L’album que j’ai trouvé, cette fois-ci, s’appelle In the Future et a été composé par un groupe nommé Black Mountain. Si vous avez lu l’article sur Midlake, vous allez me dire : « un nom en rapport avec la nature, ça doit être du new age ! » Alors, que ce soit clair tout de suite, non, ça n’en est pas, pour la simple et bonne raison que la pochette ne représente pas une forêt – Dieu que vous êtes bête ! – La pochette ferait au contraire bien plus penser à un album des Pink Floyd. Or, il est interdit de faire référence aux Pink Floyd, et je vais vous expliquer pourquoi…

Pourquoi dès lors qu’on parle de rock progressif tendance psychédélique, y a-t-il toujours une pecque pour faire la remarque suivante, mille fois entendue : « tiens, ça me rappelle un peu Pink Floyd ».

Mais oui, mais évidemment, cruche, que ça te rappelle Pink Floyd ! Et pour cause : ils ont fait tant d’albums, connu tellement de succès et essayé tant de styles différents que tout peut rappeler Pink Floyd ! Même Beethoven s’est inspiré de Pink Floyd pour sa symphonie inachevée !

La diffraction expliquée aux petites Anglaises

Voilà, alors, qu’on ne vienne plus me dire qu’un groupe ressemble à Pink Floyd. Faites preuve de culture et d’originalité. Par exemple, cette pochette, là, elle est magnifique. Ces formes géométriques, ce côté un peu spatial, ce dégradé sur les cubes, ça rappelle un peu… heu…ben Dark Side of the Moon, par exemple… Oui, d’accord, je cite Pink Floyd, mais est-ce de ma faute si le créateur de la jaquette, Leif Podhajsky, s’est inspiré de l’oeuvre de Storm Thogerson pour cet album, et que Storm est justement celui qui a créé les pochettes de nombreux albums des Pink Floyd ?

Oh et puis mince ! Vous voulez mon avis ? Quand on prend cet album en main, on s’attend à écouter du Pink Floyd, oui, voilà, je l’ai dit ! On s’attend à ça, parce que la pochette est la même. Et qu’est-ce qu’on a ? Ça :

Bon, là, normalement, si vous avez regardé toute la vidéo avant de continuer à lire – ce dont je vous remercie –, vous êtes environ 9 minutes plus vieux et plus mature qu’à la phrase précédente. Vous avez vu une chanteuse qui se cherche une contenance car elle ne sait pas comment s’occuper durant les presque trois minutes de l’introduction. Vous avez cru que la chanson était finie lorsqu’ils se sont arrêtés de jouer à la fin de ladite introduction. Mais elle n’était pas finie : mettre une fausse fin au milieu d’une chanson, c’est ça l’anticonformisme ! Et ensuite, vous avez opiné de la tête en rythme, mis la bouche en cul de poule pour signifier que la chanson était sympa, et surtout fait semblant d’avoir une guitare électrique à la main lors du très bon bridge à 5’30 » !

Car oui, Black Mountain, c’est du rock psychédélique qui tatane ! Qui se réfère aux meilleurs groupes de ce genre ! Cette chanson vous rappelait Pink Floyd (au tout début, enfin, un peu, mais plus trop par la suite…) ? Celle-ci vous rappellera Led Zeppelin :

Mais quel est donc ce groupe et d’où vient-il ? Pour le savoir, nous allons essayer de trouver leur site web :
http://www.blackmountain.fr : raté, il s’agit de whisky originaire de la région de Carcassonne, ce n’est pas ça du tout ;
http://www.blackmountain.com : raté, c’est un site vide ;
http://www.blackmountain.net : toujours pas, c’est une location de vacances en Californie ;
http://www.blackmountain.ca : pas du tout, c’est un golf…

Bon, arrêtons-nous là, nous ne sommes pas plus avancés qu’au début. Heureusement, tout à la fin du livret assez joli de l’album, il y a un site internet de mentionné : www.blackmountainarmy.com ! Qui en fait n’est qu’une redirection vers leur page Facebook… Décidément, je n’ai pas de chance avec les sites internet des artistes ! Pourtant, c’est un très bon groupe canadien dont nous avons eu ici le cd entre les mains. Le lien avec Pink Floyd est tout de même assez ténu, mais ils produisent une très bonne musique, mélange d’influences, dans la veine psychédélique, parfois presque métal, parfois plus mélodique. La vidéo proposée ne rendait pas hommage à la chanteuse, mais elle est bien meilleure sur d’autres pistes et surtout sur les versions cd.

A propos de cd, mon regard se pose en ce moment-même sur un autre cd issu de mon coffre à mauvaise foi…

Un commentaire à propos de “Le CàMFoiDS > Black Mountain – In the Future

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *