Alice On The Roof – Mystery Light

Pochette du single Mystery Light de Alice On The RoofAlice On The Roof est décidément la révélation belge de cette année 2015 ! Son premier titre, Easy Come Easy Go, est très rapidement devenu un tube en Wallonie et est toujours, 27 semaines après sa sortie, dans le top20 des meilleures ventes de singles du moment ! Après un EP hautement recommandable comprenant Easy Come Easy Go mais également l’excellent Monopoly Loser ou une reprise d’Oscar and the Wolf, la voici de retour avec un nouveau single : Mystery light. Je ne sais pas si c’était l’idée du siècle de construire les couplets de ce titre en voix de tête, je crains une légère irritation au fil des écoutes… mais le refrain devrait mettre tout le monde d’accord, tout comme les « anh anh » addictifs (on pourrait imaginer que Hippie Sabotage en ferait un bon remix). La production du titre, à l’instar de son premier EP, reste excellente, une pop électronique, sucrée et légère, un brin désabusée.

Découvrez le nouveau titre d’Alice On The Roof, Mystery Light, ci-dessous : [Mise à Jour 2015-11-24 : le clip avec le danseur JUNBOX est disponible :]

Alice On The Roof, un projet bien ficelé

Pochette du single Easy Come Easy Go de Alice On The RoofLorsque l’on se rappelle Alice Dutoit, la candidate un peu timide qui s’est présentée à The Voice Belgique en 2014, on se dit qu’il y a un grand chemin parcouru pour devenir l’Alice Sur Le Toit que l’on connaît aujourd’hui. Plus qu’un changement de couleur de cheveux (Alice a opté pour le rose pâle très à la mode aux USA en ce moment), on sent qu’Alice On The Roof est réellement un projet complet bien ficelé, réfléchi de A à Z, impeccable d’un point de vue communication marketing 2.0. Les visuels, le nom de scène, le style, la promotion, le teasing, tout semble maîtrisé dans les moindres détails.

Toiture sur la maison (Chérie, on tope ? J’ai eu le trait d’humour du siècle là, mais si, la cerise, le gâteau…), Alice On The Roof a réussi en peu de temps à avoir à ses côtés une panoplie de professionnels plus que compétents. Le plus notable étant bien sûr Tim Bran, un des producteurs du moment qui a notablement contribué au succès de London Grammar et qui a par ailleurs travaillé tout récemment avec la nouvelle révélation US Halsey sur son album Badlands (qui elle a opté pour l’autre couleur tendance, le bleu… mais j’ai l’impression que l’on se perd dans des considérations capillaires, là et surtout que cette phrase n’en finira jamais…). Tim Bran, donc, a produit l’intégralité des chansons d’Alice On The Roof, ce qui explique la sensation de modernité et d’homogénéité que l’on peut avoir à l’écoute de ses différents titres. Niveau clip, Thibaut Grevet n’est pas très connu, mais son travail dans la vidéo de Easy Come Easy Go est assez magnifique dans le traitement des plans rapprochés comme pour la photographie des grands espaces… Tout à fait dans l’idée d’un des meilleurs réalisateurs de ces dernières années : Nabil.

(Re-)Découvrez d’ailleurs le clip d’Easy Come Easy Go ci-dessous :

Il y a bien sûr un premier album en préparation, mais selon mes informations, il ne sortira pas avant début 2016.

[MàJ 2015-11-24] Le nouvel album est prévu pour le 22 janvier 2016, s’intitulera « Higher » et vous pouvez le pré-commander ICI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *