Les 10 meilleures chansons de Lara Fabian

Bannière de présentation des 10 meilleures chansons de Lara Fabian

J’avais mis en garde mes lecteurs dès le deuxième article de ce blog : chaque année, vous risquez d’entendre parler de Lara Fabian sur Le Son de Gaston et ce pour des raisons tout à fait objectives ! Telle Mozart pour le 18ème, Lara Fabian est l’artiste incontournable dont on se souviendra encore dans un millénaire alors que même les Beatles et Eve Angeli seront tombés dans l’oubli, #MarkMyWords.

Sur cette base, il me semblait important d’établir un classement des 10 meilleures chansons de l’artiste belge ô combien sous-estimée. Je dois être le seul être vivant à avoir osé classer son album Le Secret dans les 15 meilleurs albums de 2013, et ce devant Yeezus, Reflektor, Overgrown ou encore Modern Vampires Of The City. D’aucuns parleront de fanatisme aveugle… je parlerai d’avant-gardisme éclairé. Les 10 chansons que je vais vous présenter ci-dessous remplaceront bientôt « Yesterday » et autres « Avant de partir » dans vos cœurs, soyez-en persuadés :

10. Il ne manquait que toi (2005)
Unique rescapée d’un album plutôt banal (9), Il ne manquait que toi trouve grâce à mes oreilles de par son côté très appliqué (et très doux !) au niveau vocal. Lara Fabian est connue pour exploser les tympans d’une bonne partie de l’humanité… cette chanson est a contrario du vrai miel pour les oreilles.

9. Tu es mon autre (2001)
Duo célèbre avec Maurane qui est marquant par son arrangement vocal assez original qui donne un nouveau sens au mot « duo ».

8. Humana (1996)
Même si son album Pure a plutôt mal vieilli de par cet abus de synthétiseur qui l’a enfermé dans une époque trop typée, il se devait d’être présent dans ce top. Tout ? Je t’aime ? Allons plutôt vers le solaire « Humana » :

7. Adagio (1999)
Il fallait à Lara Fabian une chanson de démonstration vocale pure et la voici : Adagio, premier extrait de son premier album en anglais. Adagio n’est donc pas très subtile, mais offre à l’admirateur que je suis toutes les « high notes » que j’étais en droit d’attendre de Madame la gueuleuse professionnelle.

6. Mirage (2013)
Premier extrait de l’album Le Secret à faire partie de ce top, Mirage est une chanson assez simple, piano voix, aux paroles plutôt obscures (« déboussolée, d’ouest enivrée, énamourée d’amours exsangues et torturées ») mais incroyablement belles. Mirage est un des dignes successeurs de Je suis mon coeur, qui suit juste après.

5. Je suis mon coeur (2001)
Anecdote : Je suis mon coeur est une des rares chansons de l’album Nue à ne pas avoir été écrite par Lara Fabian et composée par Rick Allison. Derrière ce titre se cachent Christine Lidon aux paroles et Daniel Lavoie à la musique. Ce titre est tout ce que j’espère pour l’avenir musical de Lara Fabian et est d’ailleurs le titre le plus artistiquement intéressant de sa période pré-Le Secret.

4. Broken Vow (1999)
Lara Fabian est une grande fan de Barbra Streisand : avec Broken Vow, elle réussit l’exploit de titiller les grandes chansons lyriques de son idole. Toute en violons et en puissance vocale, Broken Vow est LA ballade classique par excellence, une des marques de fabrique de Lara et des divas en général, mais qui trouve ici sa concrétisation ultime. Il n’est pas très étonnant de retrouver aux commandes de ce titre Walter Afanasieff, alias « M. My Heart Will Go On » ou « M. Hero » .

3. Amourexique (2013)
Amourexique est un ovni dans la discographie de Lara Fabian, tout comme l’est d’ailleurs son album Le Secret dont il est tiré. La voix tremble, gémit, vomit un torrent de mots pas forcément intelligibles : l’interprétation est ici magistrale, elle prend aux tripes, que ce soit celles de la chanteuse ou de l’auditeur.

2. Why (2009)
1ère dans mon coeur depuis de nombreuses années, cette reprise d’Annie Lennox pour l’album non-commercialisé Every Woman In Me échoue à la seconde place de ce classement. C’eut été ne pas rendre justice aux qualités d’auteur-compositeur de Lara Fabian que de placer une reprise (elle qui en fait si peu) au firmament de ses meilleures chansons. Néanmoins, Why est une synthèse de tout ce qu’il y a de meilleur chez Lara Fabian : une ballade émouvante où Lara n’a besoin que d’un piano et de sa voix pour transporter nos cœurs (http://forum-images.hardware.fr/images/perso/zaldarf.gif). Le travail vocal sur cette piste est énorme… et pourtant si naturel. Que l’on apprécie ou non ses capacités vocales, Lara Fabian est une chanteuse qui sait comment utiliser son instrument. L’album entier est un régal de reprises piano-voix, une vraie bonne idée de la part de Lara… par contre, son pendant francophone qu’elle a réellement commercialisé à l’époque est une petite horreur qui n’aura évidemment pas les grâces de ce top10 !

1. Immortelle (2001)
Immortelle est la chanson ultime du répertoire de Lara Fabian, point d’orgue de sa collaboration fructueuse avec Rick Allison. Fructueuse, mais malheureusement un peu datée, à présent. Immortelle reste, quant à elle, intemporelle, de par sa construction inventive et le travail de ses chœurs. C’est une chanson faisant la part belle à la démonstration vocale mais également à toute la subtilité que peut cacher la voix de Lara Fabian, notamment sur son outro magistrale. Paradoxalement, je n’ai jamais visionné une performance live convenable de cette chanson. C’est probablement l’indice de la grande complexité de cette grande chanson.

 Voilà pour ce petit tour d’horizon des chansons de Lara Fabian. On remarquera la présence de 3 albums principaux : Nue (2001), Le Secret (2013) et Lara Fabian (1999). De 1996 à 2013, Lara Fabian a su me convaincre à différents moments de ma vie sur un grand laps de temps, ce qui n’était pas gagné avec l’évolution de mes goûts musicaux.

Un conseil, Lara, si tu me lis : de Je suis mon coeur à Mirage en passant par Why, tu excelles vraiment dans les chansons plutôt minimalistes, où un piano et un violon subliment ta voix. Une fois que tu pars dans des orchestrations plus travaillées, tu perds de modernité et d’intemporalité (le pire étant les percussions kitchissimes de l’album Toutes les femmes en moi).  Reste simple (mais pas simpliste !) dans tes instrumentaux. Et bien sûr, mais je crois que tu l’as enfin compris quand j’écoute Le Secret : utilise ta formidable voix selon les 1000 facettes de son étendue, car si c’est à cause d’elle que tu as de si vilains détracteurs, c’est aussi grâce à elle que tu as des fans irréductibles, dont je fais partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *